Étiquette : peur

07 Juil 2017

Ma furie écumante et bouillonnante en bout de laisse !

Un certain nombre de chiens sont réactifs à la laisse. Qu’est-ce que cela signifie ? Et comment les aider ?

Médor, d’ordinaire si placide, se transforme en furie crêtée et écumante sitôt qu’un chien entre dans son champ de vision. Toby saute et aboie comme un dingue dès qu’un vélo passe à portée de sa truffe. Quant à Lola, ce sont les humains aperçus au loin qui la mettent dans tous ses états. Son propriétaire ne parvient pas à lui faire entendre raison, elle ne se calme que lorsque les inconnus ont disparu. Les propriétaires de Médor, de Toby comme de Lola se désespèrent : que se passe-t-il dans la tête de leur toutou ? Comment doivent-ils se comporter ? Y a-t-il une issue à tout ceci ? (suite…)

09 Mar 2016

Le jeux du désengagement

Le jeu de « l’engagement-désengagement »
Un jeu d’éducation pour les chiens qui sont craintifs, anxieux ou frustrés à l’approche d’un déclencheur comme un autre chien, personne ou son. L’objectif est d’abord de diminuer cette peur/anxiété/frustration et ensuite d’enseigner au chien un nouveau comportement sûr et approprié à adopter à la place.

 

Préparation :
– récompense de forte valeur
– clicker ou marqueur verbal
– harnais ou collier
– pratiquer le « u-turn » (tourne toi) rapide en leurrant votre chien avec une friandise sous sa truffe ou en envoyant des friandises à récupérer par terre en même temps que vous marchez rapidement tous les deux vers la direction opposée au déclencheur
– faire une pause si vous voyez des signaux subtils de stress chez votre animal (signaux d’apaisement) comme un léchage de babine excessif, des bâillements ou grattages.

Jouer 1 – 4 minutes. Faites une pause. Recommencez

1er niveau : engagement
Commencez à distance de sécurité du déclencheur, là où votre chien ne réagit pas. Soyez calme et restez jusqu’à ce que votre chien remarque le déclencheur à proximité.

Au moment précis où votre chien engage en regardant le déclencheur, cliquez.

Quand votre chien tourne sa tête vers vous après le clic, donnez lui la récompense
Si votre chien réagit au déclencheur ou ne tourne pas la tête après le clic, éloignez vous du déclencheur pour recommencer à une distance plus facile.

Objectif du 1er niveau : Faire au moins 3-5 répétitions à la suite à la même distance avant de passer au niveau 2. Un coup est réussi quand votre chien tourne immédiatement vers vous après le clic.

Si le déclencheur bouge ou change d’intensité, restez au niveau 1 jusqu’à ce que votre chien ait regardé calmement (ou engagé) le déclencheur dans chaque direction. Passez ensuite au niveau 2.

2ème niveau : désengagement
Laissez votre chien remarquer le déclencheur à nouveau mais attendez maintenant 1 à 5s pour voir si votre chien propose de détourner le regard de lui même.
Si votre chien fixe le déclencheur plus de 5s, retournez au niveau 1

Au moment précis où votre chien se détourne (désengage) du déclencheur, cliquez.

Après le clic, récompensez.
Si votre chien réagit au déclencheur ou ne tourne pas la tête après le clic, éloignez vous du déclencheur pour recommencer à une distance plus facile.

Objectif du niveau 2 : Faire au moins 3-5 répétitions à la suite à la même distance avant de faire 1 à 5 pas vers le déclencheur. Un coup est réussi quand votre chien se désengage calmement du déclencheur.

Quand vous approchez, continuez le niveau 2si le déclencheur ne bouge pas ou ne varie pas d’intensité. Sinon reprenez au niveau 1

14 Jan 2016

Le grognement: plus qu’un avertissement…. Une bonne nouvelle!

Probablement le signal le plus incompris du langage canin, le grognement est bien plus un avertissement, il faut le voir comme une bonne nouvelle!

Le langage canin n’étant pas un langage aussi élaboré que celui des humains, qui possèdent toute une variété de mots et d’attitudes pour signifier leur mécontentement, le chien se sert du jappement, des pleurs et du grognement pour indiquer qu’une situation lui déplaît ou l’incommode. (suite…)

10 Jan 2016

Just say no….to DOGPARKS!!!

Le parc à chiens, pour ou contre ?

Je pense que bien choisir les copains de jeux est essentiel à la bonne sociabilisation de son chien. La qualité des rencontres prévaut à la quantité car il est parfois difficile de contrôler la situation si petit Lou se fait bousculer de toute part. Privilégiez les petits groupes avec des chiens bien dans leurs coussinets, l’expérience sera agréable et l’apprentissage positif ! 

I’m going to do it….Yup…and here it goes……..  I’m going to tell the world that I think their favorite place to bring their dog, is THE single WORST place to bring their dog.  Obviously winning fans through telling people what they want to hear is not who I am.  Telling you all what you NEED to hear is what I do, because it’s really all about saving dogs, not saving peoples feelings. (suite…)

04 Jan 2016

Le truc qui fait peur : l’importance de la zone de confort

Un chien confronté à une émotion perturbante n’a qu’une idée : mettre de la distance entre lui même et ce qui provoque cette émotion.
Pour placer des mots humains sur cette émotion on peut parler de toute la gamme : surprise ou appréhension, ou crainte, ou peur, ou angoisse, provoquée par quelque chose (le « Truc qui Fait Peur ») que le chien perçoit (voit, entend, sent)

Pour mettre de la distance, c’est soit fuir, soit faire fuir (avec en cas de conflit interne sur l’option, la possibilité de se geler, de s’immobiliser)
(suite…)

07 Sep 2015

Chien réactif en laisse: quelques exercices qui devraient vous aider.

Mon chien aime sauter sur les gens et les chiens qui passent. Il est sympathique mais souvent les chiens et les gens n’apprécient pas. Une fois il est même devenu “fou” après un jogger. Ça va si nous pouvons obtenir 10 mètres de séparation mais parfois nous ne pouvons pas.
Que devrions-nous faire?
(suite…)

18 Août 2015

Le stress chez le chien.

Le stress chez le chien!

Le stress?

Le stress est un état où le corps et l’esprit fonctionnent ensemble. C’est une adaptation du corps à une situation analysée par l’esprit. La réaction de stress peut être définie comme la réponse physiologique, comportementale et psychologique à une contestation de l’état optimal de bien être d’un individu face à un changement.

Les choses prévisibles permettent à l’animal de préparer sa réponse en vue d’y faire face. L’incertitude est l’ennemie du stress. C’est pour cette raison que l’on retrouve un stress important dans les situations comme les feux d’artifices, les orages, les pétards, les difficultés à rester seul et les phobies aux bruits, les sorties en ville, etc…

(suite…)