Catégorie : apprentissage de la solitude

15 Oct 2018

Dites-vous « je reviens » à votre chien?

Qui, en partant de la maison, n’a jamais dit à son chien un gentil « je reviens » afin de le rassurer et éviter qu’il ne stresse en notre absence????

Personnellement, je crois que cela m’est arrivé… à chaque fois (ou presque) ????

En temps qu’humain, c’est tout à fait normal. C’est la façon que nous avons de nous rassurer entre nous.

Lorsque je pars faire une course, je dis à mon mari que je reviens (on ne sait jamais lol) je ne voudrais pas qu’il s’inquiète ???? Bon ça rassure plus mes enfants, j’avoue. (suite…)

23 Oct 2016

Aider le chien à mieux supporter la solitude.

Protocole de Corinne Martin, monitrice éducation canine :
Un petit protocole pour aider votre chien à mieux supporter la solitude et à associer votre absence à des moments riches en découvertes.

Un sujet qui revient souvent dans la relation avec les chiens : Les destructions, aboiements ou déjections en l’absence des maîtres.

Il y a 2 raisons principales qui font qu’un chien dégrade ou aboie ou urine en l’absence de ses maîtres.
Concernant les dégradations, le chien s’ennuie tout simplement et se passe le temps ( il faut savoir que la bêtise n’existe pas pour un chien. Il fait ce qui lui procure un plaisir, un bien être ou l’assouvissement d’un besoin.

La seconde raison, c’est l’anxiété du fait de se retrouver seul.

Un chien trop souvent réprimandé ( sans savoir pourquoi) peut aussi libérer une certaine tension émotionnelle.

Quelle que soit la raison, vous pouvez mettre en place un protocole qui fonctionne dans 80 % des cas.

Travail de fond : mettre le chien en sécurité et en confiance : c’est à dire JAMAIS de réprimande / punition quoi que le chien fasse ( il y a toujours des solutions à mettre en place au cas où).

Ensuite, lorsque vous êtes présent, vous retirez tous les jouets, nourriture etc. Il n’y a que vous et rien d’autre.
Au moment où vous partez, vous lui donnez des kongs remplis de nourritures très appétentes ( parfois congelés si l’absence est longue), des os à mâcher, des boites en cartons à déchiqueter avec un os à moelle dedans) et/ ou éparpiller des croquettes dans toute la pièce ou les croquettes dans un pipolino ou kong wrobbler. Le tout étant d’associer votre absence à du plaisir.

Et lorsque vous rentrez, vous ramassez et vous rangez tout. une fois que vous êtes là, il n’y a que vous. Et bien sur même en cas de loupé (de bêtises) JAMAIS de réprimande. Le but est qu’en votre absence, il ait TOUT et quand vous êtes là, presque rien.

Lorsque vous êtes présent et que le chien vient vous solliciter, parfois vous répondez ( pour maintenir le lien et répondre au besoin de reconnaissance du chien) et parfois vous ne répondez pas, mais juste en ignorant totalement ( pas même un regard) surtout sans le repousser.
Ainsi ce protocole peut aider également les chiens qui auraient une tendance à l’hyper attachement.

Ce protocole fonctionne s’il est respecté à chaque départ ( même pour 5 mn) et à chaque retour.

 

13 Mai 2016

Anxiété de séparation

Ou quand un chien souffre le martyre dès que son être d’attachement disparaît de sa vue…

Si l’attachement est un pré-requis indispensable à toute existence canine épanouie, le détachement est également une étape nécessaire au bon équilibre d’un chien, sous peine de voir son compagnon à quatre pattes souffrir d’un trouble émotionnel handicapant : l’anxiété de séparation. (suite…)