Catégorie : Le coin des bons conseils en éducation canine

11 Jan 2019

5 steps to living with babies and dogs

Babies and dogs: a topic too serious to be avoided. Are you a parent? Please read this.

The internet is filled with pictures of babies and dogs together. While most people’s reaction is “AWWW HOW CUTE”, dog trainers cringe at the sight of such proximity. Why? Because… dogs bite. “Oh but mine doesn’t”. That’s what I hear in many of the cases I had in my years of practice as a dog trainer: “He was fine for 3 years, now all of a sudden he bit Johnny in the face”. Dogs are fine until they aren’t. Maybe they were giving signals all along, maybe the last time baby pulled Fluffy’s ear was the last drop.

To be clear: Babies and toddlers are not doing anything wrong. They are taught by their parents to be magnetized to dogs from a young age. “Johnny, look, a DOGGIE!!”. We dog trainers advise against doing this. For more on this topic, PLEASE go visit this amazing blog series HERE. Please also buy some good baby-dog books.

The question is, how can you make it work? You live in a small space, you have a dog, you are planning on having a baby or already have one. Here are some steps that will help you! (suite…)

21 Nov 2018

 Toujours très juste, merci Cynthia Edelman :

Il y a plein de raisons qui font qu’un chien ne soit pas en mesure de répondre à votre demande, signal ou « ordre » :)

La mutinerie contre l’ordre établi n’en fait pas partie 😉

La toute première est que votre apprentissage n’est pas (encore) abouti : c’est une précieuse information pour vous dont vous devrez tenir compte – il reste du travail à accomplir (généralisation, flexibilité) 😊

Si le chien « le fait à la maison », ça ne veut pas (encore) dire qu’il saura le faire en extérieur ou entouré de plusieurs chiens et humains – connus ou inconnus – et / ou en club d’éducation (environnement trop riche en distractions ==> autre raison majeure de non réussite).

Il y a également son état de santé à considérer, son état émotionnel et les facteurs qui influencent la motivation, fort nombreux.

… mais, si à chaque fois que votre chien hésite votre réponse est de sortir une friandise et de la mettre sous son nez, cette friandise deviendra l’unique information pertinente, celle qui fait sens et, sans elle, plus de comportement 🙄

La friandise est une conséquence, pas un antécédent (en plus clair, vient APRES le comportement, pas AVANT) 😉

L’image contient peut-être : texte

 

 

15 Oct 2018

Dites-vous « je reviens » à votre chien?

Qui, en partant de la maison, n’a jamais dit à son chien un gentil « je reviens » afin de le rassurer et éviter qu’il ne stresse en notre absence????

Personnellement, je crois que cela m’est arrivé… à chaque fois (ou presque) ????

En temps qu’humain, c’est tout à fait normal. C’est la façon que nous avons de nous rassurer entre nous.

Lorsque je pars faire une course, je dis à mon mari que je reviens (on ne sait jamais lol) je ne voudrais pas qu’il s’inquiète ???? Bon ça rassure plus mes enfants, j’avoue. (suite…)

30 Sep 2018

Vous n’êtes pas qu’un distributeur de nourriture !

Vous n’êtes pas qu’un distributeur de nourriture/jouets !
C’est probablement la phrase que je répète le plus souvent lors des séances d’éducation (et surtout de rééducation) lorsque je vois les biscuits passer de la main à la gueule du chien avec le minima d’interactions. C’est aussi ce que je dis lorsque je vois des chiens aller chercher un jouet, le rapporter et se le faire lancer plus loin pendant que son propriétaire parle avec un ami ou prépare mentalement sa liste de courses.


Les renforçateurs que nous utilisons sont géniaux, et c’est pour eux que le chien bosse – au début ! Mais avec la création d’une belle relation, l’intérêt du chien ira vers l’interaction sociale, et travailler (ou tirer sur un tug) ne sera qu’un moyen de plus d’y parvenir.
Les remarques comme “mon chien ne fait rien sans friandises” ou “mon chien s’enfuit avec les jouets que je lance” ne devraient pas sous entendre “mon chien ne fait pas les choses correctement” mais tout de suite impliquer “je ne me suis peut-être pas assez investi dans notre complicité”
Parlez, riez, jouez avec vos mains, votre posture, soyez aussi présent dans l’instant que votre chien l’est. La récompense, très vite, ce sera vous, et la croquette, la balle, le tug, juste des accessoires.
L’automne arrive, avec sa collection de branches fraîchement tombées : prenez en une, et redécouvrez le simple plaisir du jeu avec votre chien… Lorsque vous lâchez le bâton, votre chien vous le ramène-t-il ? Lorsque vous en prenez un autre au sol, vient-il jouer avec vous ou garde-t-il sa possession en gueule ? Si vous vous détournez du jeu et partez en sens inverse, mains dans les poches, vous rejoint-il, cherche-t-il à vous faire revenir dans le jeu ?
Ce seront de beaux indices sur votre relation…

Rédigé par  © Cynotopia

http://www.dogspirit.fr/index.php/le-coin-des-bons-conseils-en-education-canine/netes-quun-distributeur-de-nourriture/

22 Juil 2018

Il n’aime pas les friandises

Il existe des phrases qui sont le pain quotidien de l’éducateur canin et elles sont légion ;-)

Un grand classique de l’éducateur canin qui travaille essentiellement avec des renforçateurs alimentaires (pour faire simple « la friandise ») c’est «mon chien ne s’intéresse pas aux friandises»   :lol: (suite…)

27 Juin 2018

Mon chien course mon chat !

La cohabitation entre chiens et chats se passe généralement assez bien. Plusieurs d’entre eux deviennent les meilleurs amis du monde. Pour d’autres, la situation est difficile.

Certains chiens poursuivent les chats soit pour le jeu, soit pour la chasse. Ces deux activités sont des déclinaisons de l’instinct de prédation des chiens. Le jeu découle de la prédation qui est immédiatement inhibée au contact de l’animal. Pour ce qui est de la chasse, elle vise à attraper la proie et à la tuer.

Dans le présent article, nous nous attarderons au jeu de la poursuite du chat de la maisonnée. (suite…)

23 Juin 2018

C’est qui qui commande ?

C’est qui qui commande ? Vous ou votre chien ? Petite pique à l’égo humain, se faire commander par un chien, un de ces êtres inférieurs qui doivent juste nous tenir compagnie ? Hors de question ! Vous décidez, le chien obéit. Vous décidez, le chien vous suit. Vous voulez un bon chien ? Prenez les décisions à sa place. C’est à votre bon vouloir, quand vous voulez et puis c’est tout.

Après une intervention qui sous couvert d’éducation positive avait un discours de fond moins grossier que celui ci-dessus, mais au moins tout aussi insidieux, me voilà à me poser une question. Une question pernicieuse. Et là, c’est qui qui commande, ma chienne ou moi ? Et ici ? Et maintenant ? C’est qui qui décide ? Seulement, cette question, tout aussi tentante soit-elle, est … nulle et non avenue. Voyons pourquoi. (suite…)