Eduquer dans le respect, les dérives du net.

 

Depuis quelques années, nous avons une immense facilité d’accès au savoir grâce à internet.

On peut apprendre à faire un tas de choses en quelques clics! C’est fascinant autant que cela devient effrayant.

Internet regorge d’informations pertinentes, utiles, pratiques, mais cela regorge aussi de bêtises plus profondes les unes que les autres.

Tout le monde peut donner son avis sur tout et se présenter comme un expert de n’importe quoi.
Les vidéos youtube et les « tutos » éducation deviennent parfois le réflexe pour éduquer son chiot, et même si parfois, cela peut être super pratique, il ne faut pas oublier qu’internet peut aussi être une immense poubelle virtuelle.

Là où cela devient dramatique, c’est lorsque les conseils donnés, les techniques conseillées sont, non seulement dommageable pour la relation que nous cherchons à entretenir avec nos chiens, mais aussi extrêmement dangereuses!

Il n’est pas rare que l’on m’explique en clientèle que l’on a vu sur internet qu’il faut :

Retourner le chiot sur le dos et le contraindre de force pour asseoir son autorité…
Lui pincer les oreilles ou les babines pour le punir…
Le secouer par la peau du cou pour faire comme la mère.
Et utiliser force et violence pour lui apprendre à faire.
Hausser le ton plus fort pour se faire entendre/comprendre

Alors je le répète… Il n’y a rien! RIEN!! qui justifie un tel comportement vis à vis d’un chiot à peine né! (pas + avec un adulte)
Utiliser la violence est un choix et non une obligation. (chacun son choix après tout, mais ça ne justifie pas d’en faire des conseils à suivre)

🌟 Nous n’avons pas besoin d’asseoir une quelconque autorité d’espèce supérieurement intelligente et intellectuellement si évolué…
et quand bien même ce serait le cas, j’espère que nous serions en mesure de le faire avec + de subtilité qu’en utilisant la force et la contrainte.
Un chiot à besoin d’avoir confiance, pas d’être bousculé. Les règles de vie de la maison n’ont pas besoin d’être apprise par la force.

🌟 Pincer pour apprendre à ne pas mordiller est un concept qui m’échappe complétement.. Oeil pour oeil, dent pour dent, n’est pas ce que j’estime être une méthode d’éducation.
On comprend que le mordillement est une étape naturelle chez le chiot, on lui donne de quoi faire ses dents, on lui apprend ce sur quoi il peut ou non mettre ses dents.

🌟 Une maman chien ne secoue jamais son chiot par la peau du cou, ni pour le punir, ni pour aucune autre raison. Ce comportement est un comportement de prédation.
j’attrape, je secoue, je tue.
Le message transmit est relativement inapproprié et explique largement pourquoi les chiots (et encore plus les adultes) auront tendance à se rebiffer.

🐾 Ce sont des conseils qui, selon le tempérament du chien, peuvent largement amener à la morsure en grandissant.

Chacun suivra cependant la voie de ce qu’il ressent être le plus en accord avec ses valeurs personnelles, mais développer et entretenir une relation sur la base du conflit n’est pas un très bon départ pour une relation de confiance.
Je trouve dommage de détruire une relation qui s’installe tout juste en suivant ce genre de conseils

 

Rédigé par Vanessa Fontaine de Pup’s Academy

https://pups-academy.fr/

 

dogspirit
Dogspirit Education Canine Comportementaliste 06.23.62.50.40 Montpellier et environs Tatjana Cerabona - Educateur canin, spécialiste de la relation Homme-Chien

Write a Comment