20 Mai 2020

La prédation ou l’enfer de l’humain d’attachement

Qu’est-ce que la prédation ?
C’est une séquence comportementale génétiquement programmée. La prédation fait partie des patrons-moteurs* irrépressibles. Elle s’impose au chien parce qu’elle est instinctive et le place en mode « exigence » dans la pyramide de ses besoins et motivations (cf. article « Anthropomorphisme versus sécurisation » sur cette page). La prédation n’est pas émotionnelle. Si l’on observe un chien en transe de chasse, on constatera qu’aucune colère ne transparaît, aucune haine et encore moins de la peur ou de la joie. L’agression suppose une menace. Or pour le prédateur, la proie n’en est jamais une. Je ne fais donc pas partie des professionnels qui rangent la prédation dans les comportements agressifs. (suite…)

04 Mai 2020

Le choix ? … Quand ça ?

Dépendre : « Ne pouvoir se réaliser sans l’action ou l’intervention de (une personne, une chose), être fonction de. / Être sous l’autorité de. »
Nos chiens dépendent de nous. Ils ne peuvent être pleinement ce qu’ils sont sans notre intervention. Chaque jour, chaque minute qui passe, ils dépendent de nos décisions et de nos choix. Ils sont dépendants de notre perception du monde, du lieu dans lequel ils vivent, de nos horaires, de nos contraintes et de nos limites. Ils sont contraints de se plier à nos choix concernant tous les aspects de leur quotidien : Quelle nourriture manger, quel harnais porter, quelles balades faire, sur quelle durée, à quelle heure du jour ou de la nuit, quel jouet avoir, où dormir et à quelle heure. Nous allons jusqu’à contrôler ce qui fait d’eux des chiens : leur reproduction, leur prédation, leurs interactions sociales, s’ils ont le droit de se rouler dans des charognes ou manger des déchets, s’ils peuvent creuser ou se baigner.

(suite…)

04 Mai 2020

Collier étrangleur, est-ce vraiment nécessaire ?

Qui ici a déjà dressé un dauphin avec une laisse et un collier ?

Personne ? Étonnant ! 🐬

Alors pourquoi utiliser l’inconfort, le rapport de force voir la violence sur un chien si l’on peut obtenir la même chose par l’harmonie, la bienveillance et le respect ?

On a pu voir dans mon article de la semaine dernière que le conflit ne servait à rien avec un chien et que les méthodes coercitives n’ont aucune valeur éducative.

𝗗’𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗰𝗲𝗹𝘂𝗶 𝗾𝘂𝗶 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝘀 𝗹𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗮 𝗳𝗼𝗿𝗰𝗲 𝗻’𝗲𝘀𝘁 𝗰𝗲𝗿𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗺𝗶𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗾𝘂’𝘂𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝗮 𝘂𝗻 𝗽𝗿𝗼𝗯𝗹𝗲̀𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗮𝗻𝗰𝗲.

(suite…)

25 Avr 2020

Les méfaits du collier.

Les chiens ne sont pas fait pour être attachés au cou, qu’il s’agisse de collier plat ou de collier traditionnel (choke), il est trop fragile!! S’y trouve… [colonne vertébrale, canaux et ganglions lymphatiques, os de la langue, vertèbres et disques intervertébraux, les nerfs, les nerfs sympathiques et parasympathiques, les artères et les veines, la peau & les muscles.] Les colliers c’est pour les médailles uniquement! (suite…)

25 Avr 2020

La gestion de l’environnement, si utile mais si méprisée…

Souvent, quand on se retrouve confronté.e à un chien qui a des problèmes à gérer, qui est inconfortable ou peut se mettre en danger dans son environnement par un biais ou un autre, on a tendance à considérer qu’il faut gérer le chien, ou pire, qu’il faut que le chien SE gère (parfois en le poussant dans des retranchements qui me font tourner de l’œil). C’est oublier à quel point ses réactions sont la conséquence d’émotions qui crèvent le plafond et que nos chiens ne sont pas nés pour vivre dans une société humain.
Avant de demander à un individu qui est en proie à des émotions intenses (et souvent très désagréables) de se gérer, nous devrions au contraire veiller à ce que l’environnement autour de cet individu soit favorable à son évolution.
« Quand une fleur ne fleurit pas,
on corrige l’environnement dans lequel elle pousse,
pas la fleur. »
Ça veut dire quoi, concrètement ? 🌹

(suite…)

17 Avr 2020

La longe

Autant je n’aime pas la laisse à enrouleur, autant j’apprécie la longe. C’est pour moi l’un des outils indispensables en éducation canine.
Cela donne de la liberté au chien mais tout en l’empêchant d’adopter des comportements gênants.

(suite…)

14 Avr 2020

L’EMPILEMENT DES DÉCLENCHEURS

Article rédigé par Géraldine Merry de Vox Canis

86653876_1121236498216019_7706176007773880320_o

 

Voici la suite de l’article posté la semaine dernière sur le phénomène d’empilement des déclencheurs. Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le faire avant de lire celui-ci. Pour résumer, l’empilement des déclencheurs, c’est tous ces petits événements qui font monter le stress d’un individu (animal ou humain) jusqu’à ce que cela explose avec une réaction plus ou moins intense. Comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les conseils suivants pourront vous aider à éviter que ce phénomène se produise : (suite…)

06 Avr 2020

Prévenir la protection de ressource

Rédigé par Julie-Anne Gaudreau de Beli Concept Canin à retrouver sur :

https://beli.ca/la-protection-de-ressources/

92828410_3771419196233846_5661753115108442112_n

 

« Touche pas, c’est à moi ! »

Vous avez certainement déjà entendu des enfants dire cette phrase. Ou encore, se chicaner pour un jouet ou une friandise. Et bien, sur ce point, nos meilleurs amis les chiens sont assez semblables à nous. En effet, eux aussi vont parfois manifester le désir garder quelque chose qui est en leur possession. Que ce soit leur nourriture, leur jouet, leur bol d’eau, quelque chose qu’ils ont trouvé (mouchoir, soulier, etc.), ou encore la meilleure place sur le divan ou sur le lit. Vous avez sûrement déjà vu un chien grogner quand quelqu’un passait près de son bol de nourriture ou si on tentait de lui enlever un os. Vous avez peut-être déjà été victime d’un chien qui vous a mordu parce que vous lui aviez enlevé un mouchoir de la gueule. Ce phénomène porte un nom, il s’agit de protection de ressources. C’est un comportement qui est normal, mais dans certaines limites. Toutefois, il peut rapidement prendre de graves proportions en raison de divers facteurs. (suite…)

06 Fév 2020

Pourquoi il ne faut jamais utiliser un collier électrique

Alors qu’ils sont interdits dans plusieurs pays d’Europe (ex: Allemagne, Danemark, Suède et bientôt le Royaume-Uni) les colliers électriques semblent de plus en plus utilisés par les propriétaires de chiens en France. Cet engouement, ainsi que les arguments que certains utilisent pour justifier leur utilisation font froid dans le dos.

Avant de développer, je tiens à préciser que je ne cautionne pas leur utilisation. Au contraire, je milite pour une interdiction stricte de ces objets ! (suite…)

04 Fév 2020

Comment notre vision du chien influence nos méthodes d’éducation ?

A qui n’a-t-on jamais expliqué qu’avec un chien, il fallait être le chef de meute, le dominant ?

Et oui, pendant longtemps, on a considéré que la relation Homme-chien devait être basée sur un modèle dominant-dominé. L’Homme devait donc prendre l’ascendant sur son chien, qui risquait de revendiquer cette place de chef de meute sinon. Avec cette vision hiérarchique, les maîtres ont souvent multiplié les interactions négatives avec leur compagnon. Puisque la pression sociale était si forte, tout maître se devait de faire obéir son chien, coûte que coûte. Et si des corrections plus ou moins violentes étaient nécessaires, alors elles étaient justes. La société a aussi intégré certaines règles qui paraissent évidentes à tous: un chien doit manger après son maître, passer les portes après lui, ne pas monter sur le canapé ou le lit, ou encore ne jamais avoir l’initiative des interactions (caresses, jeu…).

(suite…)