01 Fév 2022

Le chien ado

Lorsque le chien se rebiffe, refuse de s’asseoir sur demande, ne répond plus au rappel… on a tendance à dire que le chien rente dans sa période d’adolescence. Ce terme de « chien adolescent » très largement diffuser, définit généralement un jeune chien comme rebelle, qu’il teste et cherche à prendre le pouvoir. Certains vous dirons qu’il faut resserrer la visse et être plus autoritaire. Cette vision de l’éducation punitive peut paraître séduisante, pourtant elle est des plus nocive et destructrice pour le futur. En effet, toute la relation de confiance que vous avez construit avec votre chien sera détruite en très peu de temps.
Son comportement n’a rien à voir avec une quelconque rébellion !

(suite…)

30 Jan 2022

Dr Joël Dehasse – système hormonal

Il y a quelque chose de bizarre dans les hormones (sexuelles) !
On me demande : « pourquoi un chien castré peut voir améliorer son hyperréactivité par un anti-testostérone ? »
Ou pourquoi un chien peut exprimer une hypersexualité avec un taux de testostérone à 0 ?
Dans la même idée : pourquoi une chienne peut être lactante avec un taux de prolactine à 0 ?
Ou pourquoi un chien peut être hypothyroïdien avec une T4 et une T3 normales, mais un cortisol effondré ?
Comprendre l’effet des hormones est infiniment complexe. Je suis en pleine découverte de ces bizarreries. Et je partage avec vous quelques trouvailles.
Je reviens à la question : : « pourquoi un chien castré peut voir améliorer son hyperréactivité par un anti-testostérone ? »
Si les testicules ont été enlevés, peut-il encore produire de la testostérone ? Et si sa testostérone est à 0 dans l’analyse de sang, comment un anti-testostérone peut encore avoir un effet quelconque ?
Eh bien, c’est très simple.
Il y a de nombreux androgènes (hormones masculinisantes) : la testostérone, le DHEA (déhydroépiandrostérone), l’androstènedione, l’androstenediol, la DHT (dihydrotestostérone, ou androstanolone) et son métabolite l’androstanediol glucuronide, et d’autres encore.
Ces androgènes sont produits dans les testicules, mais aussi dans les surrénales, un peu dans le foie, la graisse…
Ces androgènes ont une affinité pour les récepteurs AR (androgen receptor) de la membrane cellulaires et de la membrane du noyau, et ont un effet épigénétique : ils modulent l’expression des gènes, qui vont coder pour des protéines. La plupart de l’action des hormones devrait être attribué aux milliers de protéines synthétisées.
Au niveau comportement, les androgènes sont des accélérateurs de l’excitation, de la proactivité sociale, de la sexualité (et comportements dérivés), et de la réactivité, de l’irritabilité, des changements d’humeur et des crises de colère (rage).
Donc, si on enlève les testicules, on enlève une source de production de testostérone, mais on n’enlève pas tous les androgènes. Mon hypothèse est que le corps, en manque de testostérone, va activer la production d’autres androgènes (et œstrogènes) pour essayer de fonctionner normalement (homéostasie) mais il y arrive difficilement parce que la balance des hormones est faussée. Par exemple, le chien va produire plus de DHT, trois fois plus active que la testostérone, mais toxique, et facilitant les alopécies androgéniques et les hyperplasies de la prostate et les comportements sexuels excessifs : marquage urinaire, chevauchement, agrippement, flehmen sur odeurs d’urine, reniflement du périnée (des humains), vol de chaussettes et lingerie (féminine), érections, masturbation, etc.
Et les médicaments bloqueurs de AR, appelés anti-testostérone, en fait antiandrogène, bloquent l’action épigénétique de tous les androgènes. Et donc ces médicaments antiandrogène réduisent la réactivité quand celle-ci est accélérée par les androgènes. C’est une façon élégante de tester la présence (et l’effet) des androgènes (même quand le dosage de testostérone est à zéro).
Dr Joël Dehasse – le 15 janvier 2022

Il y a quelque chose de bizarre dans les hormones sexuelles (2)
Expérimentation avec l’huile de pépin de courge😉
Suite du post du 15 janvier :
Il n’y a pas de corrélation entre les manifestations sexuelles / sexuées et le taux de testostérone (libre) dans le sang. Il pourrait y avoir une corrélation avec l’ensemble des androgènes, et/ou particulièrement avec la DHT (dihydrotestostérone), mais ce n’a pas été testé.
La DHT est synthétisée dans les tissus, et ne se retrouve pas dans le sang. Seul son métabolite de dégradation, l’androstanediol glucuronide, est dosable dans le sang. Et ce dosage n’est pas fait en médecine vétérinaire (et déjà pas fréquemment en médecine humaine).
La DHT est synthétisée à partir de la testostérone, par une enzyme : la 5-α-réductase.
Les médicaments qui bloquent la 5-α-réductase pourraient permettre une réduction du taux de DHT tissulaire et une augmentation de la testostérone.
La testostérone est une hormone bénéfique tant chez le mâle que la femelle (chiens et humains).
La testostérone (androgène) est transformée en œstradiol (œstrogène) par une enzyme : l’aromatase.
Les mâles, surtout les mâles castrés et/ou vieillissants, peuvent avoir trop d’activité de l’aromatase, et donc produire trop d’œstrogènes, ce qui nuit à leur santé physique et psychologique.
Trop de DHT est toxique dans les deux sexes. Trop d’œstrogène est toxique chez les mâles.
J’expérimente depuis quelques mois une substance naturelle qui réduit la fonction de la 5-α-réductase : l’huile de pépin de courge.
Économique (0,05€/capsule de 500 mg), non toxique, sans effet secondaire connu.
Pour plus d’information, contactez votre vétérinaire phytothérapeute.
J’expérimente à la dose de 1 capsule de 500 mg/10 kg (de chien).
Effets observables en 6 semaines à 3 mois, sur :
l’alopécie androgénique, l’alopécie de la glande caudale, l’hyperplasie de la prostate, les comportements sexuels excessifs : marquage urinaire, chevauchement, agrippement, flehmen sur odeurs d’urine, reniflement du périnée (des humains), vol de chaussettes et lingerie (féminine), érections, masturbation, etc.
Ces signes peuvent être mesurables : repousse du poil, nombre de marques urinaires en promenade, etc. Et ces mesures pourraient être utilisées pour objectiver l’évolution.
Si vous expérimentez l’huile de pépin de courge sur les symptômes décrits ci-dessus, voulez-vous m’envoyer vos observations / résultats après 6 semaines et après 3 mois de test ? à joel.dehasse@skynet.be 😉
Dr Joël Dehasse, le 19 janvier 2022, article à retrouver sur :

 

30 Jan 2022

Pourquoi les chiens s’agitent et aboient quand ils dorment ?

On se pose souvent la question de savoir ce qu’il se passe dans la tête de nos chiens quand on les voit s’agiter dans leur sommeil. Leurs pattes remuent, ils respirent vite et lâchent des petits aboiements étouffés. C’est généralement très mignon, mais parfois, les hurlements et l’agitation vont plutôt nous inquiéter. Est-ce que le chien fait un cauchemar ? Est-ce qu’il faut l’interrompre ? (suite…)

29 Nov 2021

Ecole du chiot

Les écoles du chiot, un concept fleurissant qui part d’une si bonne intention… A condition d’aller jusqu’au bout dans la démarche ! ⚠
Commençons cette petite ligne avec un exemple anthropomorphique bien sale :
Vous emmenez votre petite Yvette à la garderie, et vous constatez qu’il n’y a bizarrement pas d’adulte pour surveiller les douze enfants dans la pièce. Dans cette pièce fermée, il y a, par exemple, Huguette, quatre ans, et Gérard, dix ans. Gérard est en train de courir après Huguette qui pleure toutes les larmes de son corps en essayant de lui échapper. A côté, nous avons Gabin, Marius et Jean-Eudes qui sont en train de faire la tête au carré à Ferdinand parce qu’il n’a pas voulu donner son goûter. 😱
Ouais, c’est une garderie des années quarante… et chez les chiens, ça ressemble à ça encore trop souvent !
🔴 Des chiots d’âges et de tailles radicalement différent.e.s mis ensemble dans le même terrain.
🔴 Pas de surveillance active de la part des humains (on va en reparler).
🔴 Beaucoup trop de chiots au mètre carré.
🔴 Pas d’apprentissage fait en parallèle, juste des chiots mis en tas dans un terrain pour qu’ils « apprennent entre eux ».
🔴 Pas de possibilité de s’extraire de la situation pour les chiots qui en prennent, littéralement, plein la tronche.
Forcément, vu comme ça, vous vous diriez que ça ne fonctionne pas des masses. Vous auriez raison. Dans des situations de ce type où chaque chiot est tributaire de la loi du plus fort, ce sont les plus grands, les plus forts et les plus rapides qui vont gagner. Quant aux autres, ils vont se prendre peignée sur peignée et vont ressortir de là avec un souvenir cuisant. 🥴
A terme, ça donne des grands chiens qui apprennent à devenir des tyrans en puissance, et des chiens plus timorés, plus petits ou moins rapides, qui apprennent que les autres chiens sont des psychopathes et qu’il faut les fuir comme la peste. Bonjour l’ambiance ! 🤢
Si vous voulez que votre chien fasse une école du chiot, c’est une super idée, à condition que :
🙋‍♀️ La/le pro ne laisse JAMAIS un chiot se faire matraquer la tronche « parce que c’est pédagogique » (non, se faire courser comme une proie ou se faire catapulter n’est PAS du jeu, ça n’apprend RIEN de pertinent, c’est pas sympa, c’est tout caca).
👀 Chacun des humains soit en surveillance ACTIVE de son chiot et soit prêt à intervenir sur signal du/de la pro.
🤝 Que des tests de consentement soient faits régulièrement dans les jeux en proposant au chiot entreprenant de faire une pause et en voyant si l’autre chiot veut continuer (ou pas) l’interaction.
👶 Que les âges et les gabarits des chiots soient cohérents car ils n’ont pas la même mobilité ni la même puissance à deux mois ou à six, s’il s’agit d’un jack russel ou d’un dogue allemand.
🐕 Qu »il n’y ait pas 12 chiots dans le même terrain : immerger son bébé chien dans un brouhaha de 12 congénères n’est pas une première rencontre douce.
🏞 Que le terrain soit assez grand pour que chacun ait l’espace de s’exprimer sans empiéter sur l’espace vital des autres.
🧘‍♀ Que des temps de pause soient proposés régulièrement et des activités calmes instaurées : apprendre à être calme en présence des congénères, à partager une ressource, à rester connecté à son humain malgré la présence des copains…
🐕 Si possible, que des chiens adultes viennent de temps en temps, pour expliquer en douceur et poliment aux chiots que l’on est poli avec les autres chiens (je ne parle pas de « chien médiateur », juste d’adultes qui sauront dire au chiot s’il est trop relou avec eux).
🛤 Et même, dans l’idéal, que ces écoles bougent dans différents endroits, car le meilleur moyen d’apprendre à bien se comporter dehors, c’est d’y aller.
Bref, une école, ça doit bien porter son nom.
Des bisous sur vos truffes ! 😘
Article rédigé par Céline Herrant de Aura à retrouver sur :  https://www.facebook.com/media/set/?vanity=auraeducationcanine&set=a.1734309303364909

 

29 Nov 2021

Nourri son chien dans un bol c’est du passé.

L’un des conseils que les spécialistes en comportement canin donnent souvent peut paraître étonnant : « Remisez la gamelle de Fido et faites travailler votre chien pour qu’il obtienne son repas! » www.spca.com/canin-stimulation/
En adoptant cette simple habitude, les familles qui se sentent dépassées par le trop-plein d’énergie de leur animal lui donneront une belle occasion de canaliser son énergie.
En effet, les chiens d’aujourd’hui se nourrissent dans un plat d’enrichissement, un bol ralentisseur, un jouet de type Kong, une balle distributrice, un tapis de fouille, ou encore un contenant maison composé de vieux emballages de cartons et de papiers chiffonnés.
29 Nov 2021

D’ange à démon … L’arrivée du chiot dans l’âge adulte

Vous avez tout fait pour éviter cela. Vous avez emmené votre chiot dès son plus jeune âge à l’école du chiot, vous l’avez mis en contact avec des congénères avant ses trois mois, comme le préconisait, à juste titre, votre éducateur canin. Vous lui avez évité toute expérience négative. C’était une boule de poils adorable, qui aimait tout le monde et que tout le monde aimait.

Et puis un jour, il a changé. Vous avez vu arriver ces changements par petites touches. Au début, ils ne vous inquiétaient pas : votre chiot avait bien le droit de s’exprimer, et de ne plus avoir envie de jouer avec certains congénères. Sûrement avait-il ses raisons. Mais, peu à peu, il est devenu de plus en plus irritable. À plusieurs reprises, vous avez été surpris de ses réactions violentes, et vous vous êtes fait remonter les bretelles par le propriétaire du chien d’en face. Alors, vous n’avez plus osé le lâcher. Et maintenant, ses promenades, de plus en plus rares car synonymes de stress pour lui et pour vous, ne se déroulent plus qu’en laisse courte, à des heures calmes où vous êtes sûr de ne pas croiser beaucoup de chiens. Parce que ce n’est plus un chien que vous promenez en bout de laisse : c’est un dragon.

(suite…)

29 Nov 2021

Les conséquences de la stérilisation chez le chien

La stérilisation reste à ce jour un geste banal considéré comme anodin dans l’inconscient collectif. A-t-elle vraiment de bonnes ou de mauvaises conséquences sur la santé du chien et son comportement ?

Bilan 2021 sur appuis scientifiques.

(suite…)

29 Nov 2021

Ne perdez pas de temps ….

Ne perdez pas de temps, jamais, car il est irrattrapable.
Lorsque vous choisissez de prendre un chien à vos côtés, vous signez un contrat terrible, celui de le voir partir avant vous. Un jour ou un autre, vous devrez être à ses côtés pour son dernier souffle, le tenir dans vos bras pour son dernier instant. Ce contrat, que vous le vouliez ou non, vous allez le signer à la seconde où vous accueillerez votre chien chez vous. Vous entamez à partir de ce moment une course contre la montre, une course dont vous ne serez jamais gagnant.e : un jour, vous pleurerez votre chien.
Alors ne perdez pas de temps.

(suite…)

29 Nov 2021

Mon chien nous saute dessus …

Tout comportement est engendré par une émotion. C’est ainsi qu’un chien qui saute sur son humain à son arrivée exprime de cette façon sa joie de le voir de retour à la maison. Ce n’est généralement pas ce que l’adoptant souhaite. Il s’agit alors de proposer au chien un comportement de substitution plus adapté à ses attentes, à la place de ce qu’il considère comme une « bêtise ».

(suite…)