Le truc qui fait peur : l’importance de la zone de confort

Un chien confronté à une émotion perturbante n’a qu’une idée : mettre de la distance entre lui même et ce qui provoque cette émotion.
Pour placer des mots humains sur cette émotion on peut parler de toute la gamme : surprise ou appréhension, ou crainte, ou peur, ou angoisse, provoquée par quelque chose (le « Truc qui Fait Peur ») que le chien perçoit (voit, entend, sent)

Pour mettre de la distance, c’est soit fuir, soit faire fuir (avec en cas de conflit interne sur l’option, la possibilité de se geler, de s’immobiliser)

Quand le chien fuit, on dit qu’il est peureux,
Quand il fait fuir, on dit qu’il est agressif !
Tout ça sans jamais penser une seule seconde qu’il ne fait qu’obéir aux règles élémentaires de survie, sans aucun sentiment.

Les zones:
Tout est une question d’individu, et de distance.

1

La zone verte: c’est la zone de confort. C’est la zone pour laquelle chaque « Truc qui Fait Peur » n’a même pas été prise en compte, il y a une distance au delà de laquelle le chien n’aura pas peur c’est la zone verte.

La zone orange: C’est la distance ou le chien a vu, mais ou il est encore capable d’utiliser son cerveau pour autre chose que la question de survie « Fuir ou Faire fuir ? », c’est la zone orange, la zone d’attention. Dans cette zone, son cerveau est capable d’analyser la situation, d’observer et de mémoriser.

La zone rouge: c’est la zone d’alarme, une fois franchie cette limite, le chien n’a plus rien d’autre dans la tête, il est sourd a tout. La chimie de son cerveau est totalement modifiée avec une conséquence malheureuse : chaque passage en zone rouge fait grandir la zone rouge pour la prochaine rencontre avec le « Truc qui Fait Peur « , le même ou quelque chose qui y ressemble.

Evidemment, il faut bien voir que les zones ne sont pas limitées nettement, ça passe progressivement du orange clair au rouge foncé !
… et que deux « Trucs qui Font Peur » s’additionnent
… et que le chien peut lui même « transporter » son propre « Truc qui Fait Peur » (s’il a mal quelque part, s’il se sent en état de faiblesse etc.) qui va encore venir s’ajouter.

Pour illustrer, voici trois cas, ou pour simplifier, le chien est immobile, et le « Truc qui Fait Peur » suit une ligne.

2
Ici le chien n’a rien vu !


Ici, le chien a montré des signes, mais il a pu rester sous contrôle, en mobilisant son attention. Il a appris a gérer.

4
Cas impossible, si le chien n’a pas bougé, c’est au prix d’un total désarroi intérieur. Mais dans 99% des cas, ça a du être sportif, le chien était debout en bout de laisse, soit pour s’éloigner de, soit pour foncer vers, le « Truc ».

L’éducation par le contournement :
Avec tout ce qui précède, on voit que le seul moyen de faire progressivement réduire la zone rouge est de ne jamais contraindre le chien à y entrer, mais de lui laisser la possibilité d’analyser, de gérer, en restant a la frontière de la zone orange.

5

Maintenant, à chacun d’observer son chien pour déterminer les signes qui montrent qu’on entre dans cette zone orange. Cette zone orange.

Rédigé par Joëlle Caveriviere

dogspirit
Dogspirit Education Canine Comportementaliste 06.23.62.50.40 Montpellier et environs Tatjana Cerabona - Educateur canin, spécialiste de la relation Homme-Chien

Write a Comment